Les importations énergétiques creusent le déficit commercial en février

Il se hisse à 4,8 milliards d’euros avec un ralentissement des exportations notamment à destination de le Royaume-Uni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *