Le service de livraison de repas Nestor condamné pour avoir spammé plus de 600.000 Français

La Cnil inflige à la société une amende de 20.000 euros pour avoir inondé les boîtes mail de centaines de milliers de personnes sans avoir obtenu leur consentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *