Le patron de Michelin juge « absolument indispensables » les suppressions d’emplois

Invité ce jeudi sur BFM Business, le patron de Michelin, Florent Menegaux, a justifié la suppression de 2300 emplois en France en soulignant que le groupe était soumis à « une concurrence extrêment intense » à l’international nécessitant un effort sur la productivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *