Facebook a empêché ses salariés d’échanger en interne au sujet des violences à Washington

La plateforme a mis un terme à des discussions sur sa messagerie interne, après que des salariés ont appelé la direction à prendre des mesures plus fermes contre Donald Trump.