Liverpool, Real, Juventus, PSG… Des champions au ralenti

La défaite de Liverpool à Southampton, lundi soir en Premier League (1-0), a rappelé que la plupart des cadors des gros championnats, en Angleterre donc, mais aussi en France, en Espagne ou en Italie, sont nettement moins dominateurs que d’ordinaire. La preuve en stats avec les champions des saisons précédentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *