Comment la crise sanitaire a fait monter les prix de l’immobilier dans les villes moyennes

La crise sanitaire aura provoqué un grand jeu de chaises musicales dans le secteur de l’immobilier. Les grandes métropoles demeurent chères, et après deux confinements en l’espace d’une année, leurs habitants partent à la recherche de logements dans les villes moyennes et à taille plus humaine, dynamiques, et proches des grandes villes pour maintenir certains déplacements professionnels et surtout avec plus d’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *