De Auckland à New York en passant par Wuhan, le monde a tourné la page de 2020

La Nouvelle-Zélande a été le premier pays à passer en 2021, suivi de l’Australie. À Hong Kong, un feu d’artifice et un show lumineux ont été organisés avec peu de spectateurs à cause des restrictions en vigueur. Tout l’inverse à Wuhan, berceau de l’épidémie de Covid-19, où des milliers de personnes se sont réunies pour un immense lâcher de ballons. À Dubaï, un spectacle pyrotechnique a eu lieu sur la tour Burj Khalifa. Spectacle similaire à Moscou, avec une place rouge presque déserte. À Londres, pas de célébrations. Seul Big Ben a sonné les 12 coups de minuit, marquant la fin de l’année mais aussi le Brexit. Enfin, Times Square s’est vidé de son monde. Tout le quartier de Manhattan était bouclé pour le passage à la nouvelle année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *