Vendée Globe: la tristesse d’un skipper face à la pollution du Point Nemo

Au moment de passer le Point Nemo, l’endroit de l’océan le plus éloigné d’un continent, le skipper italien du Vendée Globe Giancarlo Pedote a déploré l’énorme pollution du lieu, utilisé comme un cimetière des vaisseaux spatiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *