Paris condamne les propos « détestables et mensongers » d’une ministre pakistanaise envers Macron

Le Pakistan est le théâtre depuis le mois de septembre de manifestations anti-françaises après la republication des caricatures du prophète Mahomet par l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *