L’Union européenne préoccupée par les mesures de relance françaises non financées

Dans un rapport, la Commission européenne déplore que certaines mesures prises en France, comme la hausse des salaires dans les hôpitaux ou la baisse des impôts de production, ne soient « pas temporaires ni compensées par d’autres mesures budgétaires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *